54 années de jumelage avec Fröndenberg et toujours cette même amitié

Il y a 54 ans, le 5 mars 1964 à Fröndenberg et le 19 septembre de la même année à Bruay-en-Artois, les deux conseils municipaux se sont engagés à veiller au maintien des liens d’amitié.

Par cet engagement, les deux villes se sont jurées de favoriser dans tous les domaines les relations d’échanges de leurs habitants, à encourager par une meilleure compréhension mutuelle le sentiment de fraternité européenne.

Jumelage Bruay-La-Buissière

Le respect de cet engagement a conduit à sceller à tout jamais le jumelage de Fröndenberg et de Bruay-en-Artois (devenue Bruay-La-Buissière en 1987). « Quand certains parlaient encore d’une histoire de réconciliation entre l’Allemagne et la France, il était déjà question d’amitié franco-allemande à Fröndenberg et à Bruay-en-Artois «  expliquait Alain Wacheux (maire de 1999 à 2017) à l’occasion de la célébration du 40e anniversaire.

Renouvelé en 2014, cet engagement a une fois de plus pris tout son sens depuis l’incendie qui a touché l’Hôtel de Ville de Bruay-La-Buissière l’année dernière. Marqué par ce qui venait de se passer chez nous, le maire de Fröndenberg, Friedrich-Wilhelm Rebbe a souhaité organiser un concert de solidarité.
L’évènement a eu lieu le 13 juillet dernier et les Allemands ont souhaité poursuivre leurs dons jusqu’au 10 septembre 2018… « parce que l’amitié n’a pas de prix ». Un geste que les bruaysiens ne sont pas prêts d’oublier.

Benefizkonzert Bruay

2018-08-28T15:21:44+00:00